Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Direction de l'Archéologie

Depuis octobre 2007, le Département a obtenu l’agrément auprès du Ministère de la Culture et de la Communication afin de devenir opérateur en archéologie préventive sur le territoire du Pas-de-Calais pour réaliser des diagnostics et des fouilles.

La Direction de l’Archéologie, composée d’une équipe d’archéologues aux compétences variées et complémentaires, réalise toutes les étapes de l’archéologie. De la fouille de terrain à l’exposition, l’étude des sites et des objets affine notre regard sur le passé du Pas-de-Calais.

Les missions de la Direction sont :

Évaluer le potentiel archéologique

Avant un projet d’aménagement, notamment sur les routes et les collèges aménagés par le département, des tranchées de diagnostic archéologique, d'une largeur de 2 mètres, permettent de sonder environ 10 % de l’emprise du chantier. La terre végétale est enlevée à la pelle mécanique pour faire apparaitre d’éventuels vestiges d’occupations anciennes.

Réaliser des fouilles archéologiques

Avant les travaux d’aménagement, les zones archéologiques denses font l'objet de fouilles exhaustives. L'ensemble du terrain est décapé. Une fois repérées en surface, les structures archéologiques sont fouillées par les archéologues.

Ces structures sont :

  • des murs
  • des fosses
  • des fossés
  • des puits

Chaque indice d'une occupation ancienne est photographié, dessiné et décrit.

Étudier les vestiges et les objets

L'étude se poursuit en laboratoire où l'ensemble du mobilier archéologique est lavé puis observé :

  • céramique
  • ossements
  • objets métalliques
  • objets lithiques, en pierre

Les pièces les plus remarquables sont dessinées, photographiées. L'étude permet d'établir des comparaisons entre les sites, de dater les occupations humaines. Cela contribue à l’élargissement des connaissances archéologiques.

Préserver le mobilier archéologique

Afin d'assurer la transmission de ce patrimoine fragile aux générations actuelles et futures, les objets archéologiques sont conservés dans des conditions optimales. Pour les métaux notamment, l'atmosphère de la salle doit être sèche. Ses collections sont en permanence accessibles aux chercheurs. Chaque année plusieurs travaux d’étudiants et de chercheurs sont réalisés sur la base de l’étude des collections départementales.

Enrichir le fonds documentaire

Une bibliothèque spécialisée en archéologie est indispensable pour l’étude de sites fouillés. Elle est également accessible aux chercheurs.

Valoriser le patrimoine archéologique et sensibiliser les publics

La sensibilisation des publics aux recherches archéologiques départementales est assurée par une équipe de médiateurs qui propose dans le département des expositions, des animations, des visites guidées, etc.

Des expositions itinérantes prêtées gratuitement sillonnent les établissements publics, collèges, médiathèques, bibliothèques, musées, etc.

Des animations sur des thèmes variés sont abordées :

  • la fouille archéologique
  • les études post-fouille
  • l’anthropologie
  • l’écriture
  • les voies romaines
  • les habitats, etc.

Si les conditions de sécurité le permettent, des visites guidées sont organisées sur les sites archéologiques, à destination du grand public, à l'occasion des fouilles.